Actualités – Janvier 2018

L’ensemble de l’équipe d’Agritruffe vous adresse ses meilleurs voeux pour cette année 2018 !

En ce début d’année, plus que jamais l’activité a repris à Agri-truffe et chacun a retrouvé son poste, concentré dans son domaine, que ce soit en pépinière, en laboratoire, au bureau et sur le terrain :

Sur le terrain (Pierre) : La saison de récolte bat son plein et c’est le mois d’hiver où la truffe est à maturité la plus parfaite, avec des cours plus bas qu’avant les fêtes. Nous avons de bons retours de résultats sur nos plants et cela nous ravit. Les échanges avec les clients et nos correspondants ne manquent pas, et ils nous confortent dans notre process. Ce n’est pas pour autant que nous nous endormons sur nos lauriers, avec le souci permanent de présenter un plant mycorhizé le plus au top !

C’est aussi l’époque des manifestations, fêtes et marchés truffiers  au sein des syndicats de trufficulteurs : Nous y sommes généralement présents et en profitons pour exposer nos produits et échanger avec les utilisateurs de nos plants. Pierre répond en ce moment aux dernières sollicitations de terrain pour les projets en cours ce printemps et aide à affiner le dispositif de plantation qui doit être mis en place en fonction de la situation de chacun, concernant :

  • La préparation du terrain : Travail du sol, après un labour d’hiver, à reprendre par des façons superficielles, en espérant des conditions météo plus favorables (sol bien ressuyé !)
  • Le choix des plants: A savoir les essences végétales les mieux adaptés à l’environnement : Il est encore temps de réserver ses plants, sachant que le disponible diminue en pépinière, afin de pouvoir bénéficier d’origines truffières locales les mieux adaptées…
  • La densité de plantation : Autour de 300 plants / ha, en fonction de l’état de fertilité de la parcelle, de sa configuration, etc … (voir fiches techniques sur notre site)
  • La date de plantation : Ce printemps, on peut planter dès la mi-février, une fois les risques de fort gel passés, et ce jusqu’en Avril, sur sol bien ressuyé, pas plus tard que Mai, sinon il faudra assurer l’arrosage pour la bonne reprise du plant…

En pépinière (Pascal) : C’est déjà l’époque de nouvelles mises en production de plants pour la saison prochaine : Toute l’équipe est réquisitionnée et procède aux mises en germinations des semences en serres chauffées, stériles et obscures pour obtenir des plantules qui seront inoculées en mars et avril. La traçabilité sous certification INRA, nous impose de repérer chaque lot de glands, noisettes, charmes, etc…,  semés en fonction de leur provenance truffière, du sud-est, au sud-ouest, jusqu’au centre et en Bourgogne…

En laboratoire (Dominique) : C’est la période des approvisionnements en truffes qui serviront aux inoculations des plants et à la préparation du produit de réensemencement « ACTI TRUFFE ». Comme pour les semences, la traçabilité est de rigueur dans les origines issues de toutes les régions truffières. Chaque truffe est contrôlée au microscope dans nos locaux, puis soumise à l’analyse biomoléculaire, typologie ADN, à l’INRA de NANCY (Claude MURAT) : Identification du tuber melanosporum / tuber aestivum / uncinatum, richesse en spores et aptitude à la germination pour la production de mycélium. Dominique, aidé de Pascal, va accueillir début Février l’équipe de chercheurs de l’INRA de NANCY pour effectuer un nouveau contrôle de plants présentés à la vente pour ce printemps. Et son programme de recherche et de développement se met déjà en place pour la saison prochaine.

Au bureau (Nathalie) : C’est le moment d’enregistrer les commandes, de chiffrer et d’organiser les expéditions de plants aux particuliers, de répondre à leurs sollicitations, d’approvisionner nos distributeurs et dépositaires de commandes groupées dans le cadre d’associations et syndicats de trufficulteurs. Quant à Antoine, notre chargé de communication, il gère notre site internet, suit les commandes en ligne et supervise l’enregistrement et la préparation du produit de réensemencement « Acti-truffe » ainsi que du substrat spécial truffe « Terra ’truffe ». Il assure l’intendance des visites de groupes dans nos locaux, accueille les visiteurs étrangers, tout en assistant les responsables de production. Damien, en tant que gérant, supervise l’ensemble de l’entreprise, épaule son technico-commercial sur le terrain, le responsable recherche et développement, analyse la mise en production des plants et leur culture, gère la licence INRA en mettant en pratique les avancées de la recherche en matière de mycorhization et de support végétal, participe aux assemblées du syndicat des pépiniéristes et de la fédération de trufficulteurs.

Chers visiteurs,

Les plants truffiers et les produits Acti-Truffe ne seront plus disponibles jusqu’à l’automne 2018. Nous vous remercions de votre compréhension.

L’équipe d’Agri-Truffe