RENTREE AGRI-TRUFFE – SEPTEMBRE 2019

En avant pour une 48ème saison de plantation !

C’est la rentrée à la pépinière, après un été marqué encore une fois par des épisodes de forte sécheresse et de canicule, plus intense que la saison dernière… Pas de conséquence fâcheuse en ce qui nous concerne, les plants en pépinière ont été bien suivis, chacun des employés ayant assuré une permanence sur site, les week-end et jours fériés, à la surveillance du bon fonctionnement de nos installations (aération, température, hygrométrie, ombrage, arrosage, traitements phytos en lutte raisonnée, etc…). Il faut dire que les outils de travail matériel et humain dont nous disposons sont très performants. De plus, avec l’ensoleillement estival, c’est tout bénef pour nos jeunes plants : C’est le soleil qui leur fournit l’énergie nécessaire à la fonction chlorophyllienne (photosynthèse). Ainsi, les plants ont pu avoir une meilleure croissance et engendrer une bonne mycorhization (symbiose parfaite) : tout se présente donc sur les meilleurs auspices pour disposer de plants de qualité pour cette saison !

Sur le terrain, et sans fantasmer quant au réchauffement climatique, notre truffe et nos plants mycorhizés souffrent de plus en plus en ces périodes estivales. Quelques orages, notamment dans le sud-ouest, ont pu temporiser ce phénomène par endroits. Heureusement que notre truffe (tuber melanosporum, méridionale) aime la chaleur et résiste bien à la sécheresse (Xérothermophile), mais jusqu’à quel point ? Mais pas de quoi paniquer sur l’avenir de notre trufficulture quand on voit le succès grandissant des truffières de notre correspondant Abdelaziz LAQBAQBI, émérite trufficulteur dans le Moyen Atlas (Maroc), où les températures estivales dépassent allègrement tous les étés les 40°C ! Par contre, pas d’impair sur l’arrosage, où plutôt sur le « rafraîchissement du milieu », comme il aime à le préciser, avec son installation en micro-aspersion, actionné pratiquement tous les jours….

Revenons à Agri-Truffe en ce mois de Septembre, où une nouvelle saison truffière « 2019 / 2020 » se met en place. Et ce dans tous les domaines, que ce soit sur le terrain (Responsable : Pierre), en pépinière (Responsable : Pascal), au laboratoire (Responsable : Dominique), dans le service Communication (Responsable : Antoine), administratif et comptable (Responsable : Nathalie), le tout supervisé par Damien BERLUREAU, gérant. N’oublions pas toutes les petites mains féminines et masculines qui travaillent dans l’ombre des plants et à leurs petits soins, au quotidien : Marie-Claude, Suzanne, Patrick V. et Patrick H.

Sur le terrain, c’est l’occasion de reprendre contact :

  • Avec les jeunes planteurs: prendre des nouvelles des plantations, du taux de reprise des plants et conseiller sur la conduite à tenir en cette période de l’année et agir en conséquence. Malgré quelques successions de canicule estivales, les plants semblent avoir bien tenu le choc, au dire de nos clients, ceux qui les suivent de près.
  • Avec les trufficulteurs: échanger sur la saison truffe à venir au vu de la climatologie estivale, toujours cruciale pour notre truffe. De bons retours nous arrivent du sud-ouest, un peu moins du sud-est, avec toujours de l’irrégularité, les phénomènes orageux étant localisés, et la production en conséquence.
  • Avec les réseaux de distribution: faire le point sur les plantations effectuées ces derniers temps, programmer des visites pour leur suivi et assister les projets de plantation pour la saison à venir, d’automne ou de printemps…
  • Avec les techniciens et Associations de trufficulteurs en partenariat: les échanges avec ce monde technique et associatif  nous sont précieux : Nous prenons en compte les retours de terrain pour améliorer notre plant mycorhizé, notre communication, le conseil technique. Des visites de syndicats régionaux sont d’ores et déjà programmées, tout particulièrement avec nos partenaires de la Nouvelle Aquitaine organisés en GIE (« les trufficulteurs réunis »), incluant une partie de l’Occitanie, puis ceux de l’Aude, occasion renouvelée de partage, sur la truffe en général et sur le plant mycorhizé en particulier,
  • Avec les responsables de la Recherche INRA: C’est l’INRA de NANCY qui gère notre licence et assure le suivi et le contrôle de la mycorhization des plants que nous produisons. Claude MURAT en est le responsable et sera dans nos locaux la dernière semaine de Septembre pour un 1er agrément de plants à la vente. En parallèle, il contrôle par analyse biomoléculaire, toutes les truffes servant à l’inoculation des plantules, mais aussi celles destinées à notre produit de réensemencement ACTITRUFFE.

En pépinière, c’est le moment de :

  • Trier les plants: le cahier des charges INRA nous impose un triage rigoureux des plants pour leur commercialisation, en fonction de leur taille et surtout de leur diamètre au collet. En interne dans l’entreprise, et en partenariat avec certains groupements de trufficulteurs, nous avons intensifié et personnalisé ce cahier des charges (taille mini de 15 cms, hauteur maxi de 50 cms, diamètre au collet supérieur à 4 mm, état phytosanitaire irréprochable…).
  • Préparer l’espace de conditionnement et d’expédition des plants: Dès le 1er Octobre, dans le local technique, le personnel responsable sera prêt à disposer des plants pour être emballés, que ce soit pour un enlèvement (réception clientèle), une expédition (transporteur), ou une livraison (véhicule société).

Au laboratoire, l’accent est mis sur :

  • Le suivi de la mycorhization: notre chercheur est assidu et tout semble bien évoluer, suite aux premières observations de mycorhizes sur les jeunes plants effectuées au mois de juin dernier,
  • L’analyse des essais en cours (Recherche et Développement) : de même, tous les essais mis en place dans une serre spécialement conçue pour cela, sont passés à l’étude. Au fil des ans, car c’est toujours long en trufficulture, de nouvelles directions sont prises en fonction des résultats, pour adapter les découvertes à l’ensemble de la production d’Agri-truffe. Les grands axes portent cette année sur le nouveau conditionnement des plants (pots cannelés sans agrafe), la diversité des essences végétales, la lutte biologique en serre, l’affinage du process de mycorhization, le semis direct, le réensemencement (détails sur site internet).

Dans le service Communication :

Il s’y prépare l’organisation des réceptions de groupes à la pépinière, l’intendance lors de participation à des congrès scientifiques, foires-expos, l’animation du site internet, la boutique en ligne, la représentation et l’élaboration des « accessoires », comme les produits de réensemencement ACTITRUFFE, substrat et protection des jeunes plants…

Vous trouverez aussi sur notre site internet, la communication de toutes les dates des manifestations, foires-expos, marchés, salons agricoles et divers, où nous sommes présents avec un stand de présentation et de revente de nos produits. C’est avec plaisir que nous vous y accueillerons, belle occasion pour échanger de vive-voix et de nous témoigner de votre expérience trufficole.

Au service Administratif et Comptable :

La campagne est lancée et les commandes de plants peuvent déjà être enregistrées, sous réserve d’agrément INRA. Il est toujours préférable d’anticiper sa plantation pour être sûr d’obtenir des plants dans les lots qui correspondent le mieux à la situation du planteur : En fonction de sa domiciliation (origine végétale et fongique), de son terrain (hauteur et diamètre au collet), de sa sensibilité…

Il s’y gère enfin l’organisation des envois, livraisons, en bonne entente avec le client, et naturellement les encaissements (conditions tarifaires, disponible en plants, choix du matériel végétal, dispositif et conseils de plantation sur notre site internet ou auprès du responsable technico-commercial).

A noter cette année que nous ne faisons pas évoluer notre grille tarifaire pour notre clientèle affiliée à une Association de trufficulteurs et/ou rattachée à un groupement de commandes chez un dépositaire ou un point-relais (voir conditions tarifaires réactualisées sur site internet).

A très bientôt

L’équipe d’AGRI-TRUFFE